Ballades à Guérigny

La promenade Jean-Pierre Harris (site des Forges royales)

Inaugurée le 20 juin 2015, la promenade Jean-Pierre Harris est un cheminement piétonnier à travers le pré du Marais. Vous traverserez les bras de la Nièvre sur les « ponts Chameau » et vous longerez le bief.


La promenade vous offre de superbes vues sur le site des Forges Royales, c’est aussi un endroit privilégié pour la lecture avec la boite à lire.


La promenade est très appréciée par les amateurs de la nature et de la pêche.

La promenade Jean-Pierre Harris est un lieu de préservation du patrimoine naturel et aussi du petit patrimoine vernaculaire, notamment les passerelles et les embarcadères réhabilités par les services municipaux ces dernières années.

Accès par le site des Forges Royales en bas de l’avenue Arnault De Lange

Accès par le pré du Marais, à côté de l'aire des campings-cars

 

La promenade Jongkind (Poêlonnerie)

Durant l’été 2019, la Fédération de Pêche de la Nièvre a réalisé des travaux de restauration de la zone humide de Villemenant.
Ce site communal de 7 ha est localisé sur la rive gauche de la Nièvre d’Arzembouy, entre la Poêlonnerie et le Château de Villemenant. Les travaux ont consisté à réhabiliter deux dépressions humides peu profondes en connexion avec le bief de la Poêlonnerie et reliées entre elles par un chenal. Un ancien bras de la Nièvre a également été désenvasé. En parallèle, deux mares à vocation pédagogique et indépendantes de la rivière ont été creusées sur la partie amont du site.
L'objectif global de ces aménagements est de développer la biodiversité sur ce type d’habitat humide et malheureusement de plus en plus rare en France. En effet, la richesse faunistique et floristique qui y est associée, est grande et multiple (libellules, amphibiens, poissons, oiseaux d’eau, cariçaies,…). De plus, à l’heure des conséquences de plus en plus visibles du changement climatique, les zones humides jouent un rôle d’éponge dans la régulation des débits des cours d’eau en étant une zone d’expansion des crues et en restituant progressivement l’eau dans des périodes de sécheresse comme nous avons connu en 2019.
Afin d’allier d’une part la réhabilitation de l’environnement aquatique et d’autre part, le développement de la connaissance de ces milieux particuliers lors d’une promenade, deux sentiers pédestres pédagogiques ont été créés, l’un le long du bief reliant la Poêlonnerie au Château de Villemenant avec une passerelle bois et une partie sur pilotis, et l’autre, plus nature (bottes conseillées), pour découvrir les mares et les prairies humides.
Ces sentiers pédestres seront agrémentés de panneaux pédagogiques expliquant notamment l’intérêt et le rôle de ces milieux remarquables reliés à un patrimoine bâti historique de grande valeur (château, lavoir, forges).

 
 

La promenade des Allées (face au château de la Chaussade)

Les Allées menaient au château Babaud de la Chaussade, c’est le 1er site classé dans le département de la Nièvre en 1930.
Lieu de promenade et de détente, Les Allées furent agrémentées en 1908 d’un kiosque destiné à accueillir les concerts de la Lyre Guérignoise créée elle en 1883.

À quelques centaines de mètres de l’agglomération s’étend la forêt des Bertranges qui, avec ses 7600 ha, fait partie des plus grandes étendues boisées de France. Parmi les sentiers aménagés, il en est un qui mène en ligne droite au « chêne Babaud » situé sur la commune de Poiseux. Cet arbre au tronc impressionnant est maintenant couché.

Le 16 octobre 1993, le chêne Babaud a été abattu, il avait 482 ans : plusieurs fois touché par la foudre, gelées et sécheresse sonnèrent le glas de ce géant de 6,90m de circonférence. Ses plus grosses branches menaçaient de casser. La souche est préservée et entretenue.

Plusieurs repères temporels sont placés sur les anneaux de l’arbre, du début du XVIIIe Siècle à la fin du XXe. En effet, Babaud de la Chaussade n’a pas planté cet arbre : le chêne était déjà âgé d’une quarantaine d’années lors de son arrivée dans la région.

Se rendre au chêne Babaud

 

  • Prendre la RD 977

  • En haut de la montée de Châtres, prendre à gauche la rue de Forgebas,

  •  au bout de la route, continuez tout droit,

  •  vous entrez dans la forêt des Bertranges,

  •  à la patte d’oie, tournez à droite,

  •  après environ 300m un sentier à droite vous conduira au chêne Babaud.

 

Le chêne Babaud (commune de Poiseux)

1 : 1706, naissance de Babaud de la Chaussade
2 : 1792, décès de Babaud
3 : 1822, naissance de Pasteur
4 : 1869, ouverture du canal de Suez
5 : 1958, 5ème République
6 : 1969, premiers pas de l’homme sur la lune