LOUIS ANTOINE SAINT-JUST
250ème anniversaire de sa naissance

Louis Antoine Saint-Just est né le 25 aout 1767 à Decize (Nivernais) et est mort guillotiné le 10 thermidor an II (28 juillet 1794) à Paris
Homme politique français de la Révolution française, Il fut surnommé l’« archange de la Terreur » ou aussi « l’archange de la Révolution ».

Il est élu de l’Aisne en 1792 à la Convention dont il est le benjamin, et rejoint les Montagnards. Il y est immédiatement un des principaux orateurs, aussi bien lors du procès de Louis XVI (lors duquel il prononce ces phrases, selon une rhétorique implacable inspirée de Rousseau : « On ne peut régner innocemment », « Tout roi est un rebelle ou un usurpateur ») que lors de la rédaction de la Constitution. Sa dureté et son incontestable talent rhétorique, qui en fera une des voix de la Montagne puis du comité de salut public, se déchaîne contre ses adversaires girondins.

Adjoint au Comité de salut public en mai 1793, puis élu le 10 juillet, lors de l’extension du comité, il est envoyé comme représentant aux armées, avec son ami et conventionnel Philippe Le Bas, du 22 octobre 1793 à mi-janvier 1794, à l’armée du Rhin. Il fait prendre Bitche et délivrer Landau.

De retour à Paris, il est l’un des acteurs de la chute des dantonistes et des hébertistes.

Le 3 mars 1794 (13 ventôse An II selon le calendrier révolutionnaire), il monte à la tribune de l’Assemblée et propose au nom du Comité de Salut Public un décret en vue de recenser les indigents et de leur attribuer les biens enlevés aux contre-révolutionnaires.

Énergique, Saint-Just donne toute sa mesure aux armées où il rétablit la discipline et assure les approvisionnements par des réquisitions forcées et des sanctions en tous genres. Il sauve la Révolution avec la victoire de Fleurus le 26 juin 1794... Un mois plus tard, il est arrêté et guillotiné ainsi que Robespierre et quelques autres.


- Télécharger le programme complet au format pdf

PDF - 58.3 ko
Les conférences, concert et projections sont gratuits et ouverts à tous dans la limite des places disponibles.

A l’origine payante, votre place pour la pièce de théâtre : D’Entre Les Morts vous est offerte par le Conseil Régional de Bourgogne Franche Comté !


- LE PROGRAMME DES MANIFESTATIONS
  • SAMEDI 14 OCTOBRE À 16H : CONFÉRENCE
    Conférence de Pierre Volut : Saint-Just à Decize, Decize et Saint-Just
  • SAMEDI 14 OCTOBRE À 18H : CONCERT
    Concert proposé par Bruno Boutet et l’harmonie municipale de Nevers.
  • SAMEDI 14 OCTOBRE À 20H30 : LE CARAMBOLE THÉÂTRE – D’ENTRE LES MORTS
    Une pièce de Michel Benoit et la participation de Pascal Tedes.
    Quel est ce lieu où apparaît, d’entre les morts, l’âme de ceux qui attendent le convoi qui les mènera vers l’ultime destination, vers l’éternité absolue… Seule la mère Raskin, la gardienne des lieux, en connait le secret. Alors que Saint- Just et Robespierre viennent rejoindre leurs victimes, leur donnant l’occasion de se retrouver pour une improbable et ultime rencontre, la gardienne des lieux dévoilera-t-elle ce secret qu’elle conserve depuis la nuit des temps… ?

Avec : Nathalie Jadot, Charles Uguen, Florian Wormser, Pascal Tedes, Faustine Tedeschi, Molly-Dean Tedeschi.
Technique : Pierre Otzenberger _Administration : Claude Jadot

  • DIMANCHE 15 OCTOBRE À 15H : LE GRAND DÉBAT
    Débat citoyen autour de Saint-Just avec la collaboration du Journal du Centre et de Yannick Petit de Radyonne qui conduira le débat : « Quand la révolution engloutie ses enfants ! » et « Que reste-t-il à ce jour de la 1ère république ? »
    Invités : Bernard Vinot, Marcel Dorigny, Anne Quennedey, Alcide Carton, Bernard Vandeplas, Michel Benoit, Jean-Louis Balleret, Jean Vigreux.
  • DIMANCHE 15 OCTOBRE À 18H : LE CARAMBOLE THÉÂTRE – D’ENTRE LES MORTS
    Une pièce de Michel Benoit et la participation de Pascal Tedes Quel est ce lieu où apparaît, d’entre les morts, l’âme de ceux qui attendent le convoi qui les mènera vers l’ultime destination, vers l’éternité absolue… Seule la mère Raskin, la gardienne des lieux, en connait le secret. Alors que Saint- Just et Robespierre viennent rejoindre leurs victimes, leur donnant l’occasion de se retrouver pour une improbable et ultime rencontre, la gardienne des lieux dévoilera-t-elle ce secret qu’elle conserve depuis la nuit des temps… ?

Avec : Nathalie Jadot, Charles Uguen, Florian Wormser, Pascal Tedes, Faustine Tedeschi, Molly-Dean Tedeschi. _Technique : Pierre Otzenberger
Administration : Claude Jadot

  • LUNDI 16 OCTOBRE À 16H : PROJECTION
    La Caméra Explore le temps – La Terreur et la Vertu : Robespierre Réalisé par Alain Decaux, André Castellot et Stellio Lorenzi : Projection suivi d’un débat en présence de Pierre Santini.