Brûlage des végétaux

- Le brûlage des végétaux reste interdit par le règlement sanitaire départemental et la circulaire interministérielle du 18 novembre 2011 pour des raisons de salubrité :
  • Émissions de substances nocives pour l’homme mais aussi gêne occasionnée pour le voisinage et pollution

- Cette interdiction concerne aussi bien les particuliers à la fois pour le brûlage à l’air libre mais aussi en incinérateur.

- Déroger à cette règle, peut coûter jusqu’à 450 euros d’amende.

- Que faire de ses végétaux :

  • Fabriquer son propre compost
  • Apporter ses déchets à la déchetterie.