Forêts de Guérigny
La Quellerie et Les Bertranges

Patrimoine de grande qualité par la richesse de sa faune et de sa flore, le massif forestier des Bertranges est le berceau historique de la métallurgie nivernaise. Il apparaît comme un atout majeur du département.

Situé dans un triangle ayant pour base une ligne entre les communes de Varennes-Vauzelles et Guérigny et pour sommet celle de la Charité sur Loire, le massif forestier des Bertranges occupe 7600 ha. Il est géré par L’O.N.F.

La forêt de la Quellerie

Les garants : un rôle important
Les garants préparent et distribuent les différents lots de bois de chauffage pour les affouagistes de la section du hameau de la Quellerie. Ils surveillent également l’exploitation des affouages sous le contrôle de L’ONF qui marque les parcelles.

Les travaux d’hiver
Les travaux de la forêt sectionnale de la Quellerie, adoptés en Conseil municipal, s’inscrivent dans le nouvel aménagement 2006-2020.

Pendant l’hiver 2006-2007, suite au marquage réalisé par l’ONF, des chemins d’exploitations ont été ouverts pour les affouagistes sur les parcelles 7, 8 et 9. Ces chemins distants l’un de l’autre de 24 mètres, utilisés par des engins au tonnage de plus en plus important, sont destinés au débardage des bois afin d’éviter le tassement des sols sur le reste des parcelles. Les affouagistes ont également éclairci les bandes des taillis pour favoriser les houppiers des chênes.

Pour les travaux de l’hiver 2007-2008, il est prévu un dépressage des jeunes chênes sur la parcelle 4. Cette opération consiste en une mise à distance des tiges de chênes, ou autres essences présentes, afin de favoriser leur croissance. Il est prévu également d’identifier les parcelles.

Le dégagement des chênes de la parcelle 10, au stade de fourrés, réalisé par les ouvriers de L’ONF, a été très profitable au peuplement de cette parcelle. Sur la photo ils apparaissent au dessus des fougères et des ronces. Ces opérations de dégagements sont indispensables pour la croissance des jeunes chênes et autres feuillus.